10 MOIS PLUS TARD, 100 PAYS !!


100 PAYS SUIVENT DÉSORMAIS A CLICK FOR A WISH à travers le Monde,
200 Fans nous soutiennent sur FaceBook...



10 mois plus tard, ce sont des visiteurs provenant de 100 différents pays qui nous suivent régulièrement, qui viennent sur www.aclickforawish.org consulter les centaines d'articles, de vidéos dont un bon nombre sont écrits et produits par nous-mêmes, et ce, en trois langues depuis le 1er jour!

Lorsque l'aventure a commencé, nous savions que c'était un défi de taille : briser le silence autour du suicide, de la dépression en utilisant internet, le faire en 3 langues et en nourrissant quotidiennement le site d'articles, de commentaires, de quiz, de vidéos destinés à informer, sensibiliser et également destinés à donner à toutes et à tous des outils pour mieux gérer les étapes difficiles de notre vie, pour mieux vivre, pour apprendre à être heureux... comme on apprend à un enfant à marcher!

Un défi de taille et des résultats de taille également ont ponctué ces 10 mois : les internautes, anonymes, en détresse à l'autre bout de la planète que nous avons pu aider, les partenariats qui se bâtissent au-delà des frontières, et puis vous, simplement vous, milliers de visiteurs qui viennent chaque mois, régulièrement, vous êtes sans aucun doute notre plus bel encouragement à continuer, à poursuivre... Merci à vous!

Merci également à Jonathan Moquin et son équipe chez Globalia qui travaillent en coulisse pour faire de ce site ce qu'il est.

Merci à nos collaborateurs : Dino au Canada, Patricia au Costa Rica, Wilmar en Colombie, François en France, qui ne comptent pas leurs heures.

Sans oublier Diego, aux USA, pour son travail de traduction régulier.

Merci aux artistes, aux personnalités, enseignants, médecins qui ont accepté d'être filmés.

Merci enfin au Dr John Sader et à Gérard Charpentier qui, depuis les débuts, nous soutiennent et écrivent régulièrement ces chroniques qui nous aident à comprendre, qui nous inspirent.

Nous pouvons aller plus loin, ensemble, pour vous et nous vous le montrerons sous peu...

François H. de Beaulieu
Nom :

Courriel :

Commentaire :