La Colombie se joint au Canada pour briser le silence et donner de l’espoir


Je suis étudiant en dernière année de journalisme et de realisation cinématographique, à Medellin (Colombie); Je collabore pour A Click For A Wish depuis le début et je voulais filmer une personnalité colombienne qui accepterait de témoigner, de partager et de transmettre un message d’espoir aux personnes en difficulté, comme France Castel au Canada et John Kapelos aux USA l’ont fait récemment.

Yuri Katherine Vargas est une jeune révélation, une actrice, une comédienne très populaire et je pensais que son talent et sa générosité la désignaient d’emblée pour faire partie de cette chaîne de personnalités de différents pays qui veulent briser le silence autour de la dépression et du suicide avec A Click…

Tout a commencé à Medellin alors que Yuri Vargas filmait ‘’Rosario Tijeras’’ pour la télévision, inspirée du livre du colombien Jorge Franco et dont un film a été tiré en 2005, présenté en première à Hollywood, au American Film Institute Festival.

David Ramirez et Paula Pajón, des amis de l’actrice, m’ont donné son numéro de téléphone pour la contacter et lui expliquer ce que je voulais faire.

Entrer en contact avec elle n’a pas été facile, jusqu’au jour où elle m’a rappelé, en me disant qu’elle préfèrerait faire cette interview à Bogota, chez elle. J’ai bien sûr compris ses préoccupations liées à la sécurité dans notre pays et à Medellin entre autres…

Le jour est enfin arrivé, je m’en souviendrai toujours, c’était le mardi 17 novembre. Je me suis envolé de Rio Negro (Medellin) pour Bogota avec un caméraman qui connait A Click et voulait aussi apporter sa contribution. Dès notre arrivée, la rencontre avec Yuri Vargas est retardée, elle n’avait pas terminé le tournage de ‘’SER MUJER COSA PA’MACHOS’’. J’étais, je dois l’avouer aujourd’hui, plutôt nerveux, car je craignais qu’elle n’annule ou ne reporte, toujours pour des raisons de sécurité.

À 2 heures, je reçois un appel, elle me donne son adresse; nous prenons aussitôt un taxi et nous filons vers le centre de Bogota. Elle nous a accueillis avec gentillesse et très vite nous sommes entrés dans le vif du sujet; elle posait beaucoup de questions pour mieux comprendre l’histoire derrière A Click, son impact en Colombie, nos projets… Rapidement, elle s’est sentie en confiance et elle a commencé à parler de sa propre vie, des moments difficiles. À ce moment, pendant le tournage, j’ai pu voir son réel intérêt pour ce que nous faisons, c’était une femme qui parlait, plus qu'une actrice… Elle s’engageait vraiment! Elle avait aussi contacté tout un groupe d’artistes, ses amis, même génération, acteurs, chanteur… Elle leur avait demandé leur soutien, et ils ont accepté! Croyez-moi, j’étais très touché de voir l’impact que A Click pouvait avoir chez nous, en Colombie!


Alors, on a pris un taxi pour le stade de l’École Militaire où nous devions retrouver les amis de Yuri; Ils s’entrainaient pour un match amical de football –soccer- entre célébrités qui devait avoir lieu quelques jours plus tard; ils étaient tous là et ils nous attendaient…

Je leur ai parlé en détail de A Click, notre mission, nos belles histoires, ils écoutaient avec plus que de l’intérêt, il y avait du respect; et ensuite, les uns après les autres, ils sont passés devant la caméra, ils ont raconté chacun une courte histoire de leur vie personnelle qui les reliait à A Click et surtout, ils voulaient donner, encourager, soutenir les gens en détresse dans leur message.

Vers 6 heures, c’est le manque de lumière qui nous a obligé à arrêter de filmer… C’était frustrant pour eux comme pour moi; c’était comme la fin d’un moment fort, merveilleux, magique, ils venaient de partager quelque chose de personnel, d’intime, ils venaient de donner de l’espoir, du courage, ils venaient surtout de montrer que leur jeune célébrité ne les déconnectait pas de la réalité de leur vie ni du monde qui les entoure!

Ils m’ont quitté en me promettant qu’ils seraient là pour nous soutenir quand nous aurions besoin d’eux! Ça a été vraiment super de voir ces jeunes gens connus en Colombie, et pour certains, au Mexique et même aux USA, si humbles et si généreux! Une belle leçon!

On est ensuite reparti chez Yuri Vargas, elle tenait à nous ramener elle-même à l’aéroport; Il a fallu attendre 8 heure pour partir à cause des restrictions de circulation; Sur la route, j’ai pu découvrir une autre facette de cette jeune femme en vie qui travaille beaucoup et qui, en plus, donne déjà tellement aux autres…


Avec Yuri et les autres acteurs qui sont passés devant notre caméra, la Colombie fait désormais partie de cette chaîne d’artistes autour du monde qui , avec A Click for A Wish, disent que la vie est précieuse et que nous devons aider ceux qui souffrent en silence…

Dans l’avion qui me ramenait à Medellin, j’étais vidé physiquement, mais je sais qu’il y avait un immense sourire sur mon visage…

Wilmar Valencia Alvarez, Medellin, Colombia, November 2009.
: (1)
Nom :

Courriel :

Commentaire :

 
Alain  
(Il y a 408 semaines, 1 jour )
Toute une aventure! Sympa de nous partager tout ça et c'est bien que la Colombie se mobilise et prenne en charge ses problèmes sociaux!